le 30/09/14: LD de Lanzarote et Coupe d'Europe de Madrid

Pauline se qualifie pour les championnats du monde à Lanzarote

Pauline remise trophee avec victor del corral 3La semaine dernière, Pauline MORIER, entraîneur de l’école de triathlon du Tricastin s’est rendue à Lanzarote pour tenter une 1ère expérience sur un format half-ironman (1900 de natation, 90km de vélo et 21km à pied).

Son objectif était de finir la course et cela sans douleur et bien évidemment de se faire plaisir dans ce décor paradisiaque.

500 concurrents étaient au départ. Pour ne pas être gênée, Pauline prend un départ rapide en natation comme elle a l’habitude de le faire sur les formats courts ; elle réalise la natation en 28’30 et sort 1ère féminine de l’eau (professionnelle exclue).

La transition demande une préparation préalable minutieuse en termes de ravitaillement. Pauline part à vélo avec ses barres et gels énergétiques indispensables pour maintenir l’effort dans la durée. A sa grande surprise, malgré une côte de 12km, la partie vélo la fait moins souffrir que lors des entraînements longs effectués ces deux derniers mois. Elle termine le vélo avec un temps de 3h12 pour 90 km. Reste la partie course à pied. Le début fut laborieux. Elle ne parvenait pas à trouver sa foulée habituelle tant les jambes lui semblaient lourdes. La panique l’envahit à l’idée de devoir faire 21km (3 tours) en se trainant ainsi. Heureusement, à la fin du premier tour, elle reprend le dessus. Elle favorise les ravitaillements au détriment du temps qui s’écoule mais elle reste prudente. Elle bouclera les 20 km en 1h52 et ainsi terminera cet half iron man en 5h39 à la 148ème place. A sa grande surprise, elle finit 1ère de sa catégorie et se qualifie pour les championnats du monde de longue distance qui auront lieu en Autriche en septembre 2015.

Ce qu’elle retient de cette course : un immense plaisir au passage de la ligne d’arrivée, une organisation gigantesque, sans faille et des images idylliques.

Yohan Saby sur la finale des coupes d'Europe à MADRID
MadridAprès un mois d’août très satisfaisant et rassurant (12ème sur la coupe d’Europe de Riga, vainqueur du triathlon de Lamastre et 5ème de la finale D2), Yohan n’a pas pu confirmer ses progrès sur la finale des Coupes d’Europe à Madrid.

Sorti un peu loin de l’eau, il intègre le 3ème groupe à vélo et réussira à remonter sur le second pack. Au bout des 40 km de vélo, le premier groupe composé de 12 hommes est inatteignables (environ 2’ de retard). Le top 20 est cependant toujours envisageable.

Au moment de s’élancer en course à pied, plus rien ne répond. « Pas de jus » comme ils disent. Yohan se verra alors terminer sa course pour l’honneur en footing.