le 21/08/14: JOJ de Nanjing: Emilie en Or au relais continental

Médaillée de bronze en individuel dimanche dernier, Emilie MORIER avec ses compatriotes européens de l’équipe1 décroche la médaille d’or. 

Podium equipeSi sur le papier l’équipe partait favorite, sur le terrain, elle nous a laissés en haleine jusqu’au dernier moment. Il lui a fallu 1’22”17 pour nous persuader de sa suprématie.

L’allemande est partie en première position. L’ensemble reste groupé en natation. A vélo, l’australienne championne olympique, affiche sa supériorité qu’elle renforce à pied. Notre allemande explique avoir fait beaucoup d’effort pour tirer le reste du peloton ce qui ensuite lui coupe les jambes pour courir. Elle transmets le relais au danois en 7ème position à 1 mn de la tête de course. Le Danois fait une belle remontée, il roule en pack à vélo et passe le relais à Emilie en 4ème position. Emilie sort de l’eau avec 3 autres filles, une rate sa transition et elle part coude à coude avec l’espagnole de l’équipe Europe3. Elle se fait finalement distancer de 10s par celle-ci. Elle passe le relais en 2ème position. L’anglais maintient cet écart en sortie de l’eau derrière le hongrois de l’équipe Europe3, le rattrape à vélo. C’est le hongrois qui s’élance devant, dans les 200 premiers mètres mais l’anglais de l’équipe Europe1 franchit la ligne avec 13s d’avance. Ouf... Beau suspens.

Le podium : Europe1, Europe3, Australie.

"petit résumé" du coach si dessous:

Equipe des coachs

MEDAILLE D'OR SUR LE RELAIS !

Oufff !!! Que cela a été dur ce matin !

Emilie était dans l'équipe EUROPE N°1, et partait favorite. Mais la course a été bien plus compliqué que prévu.
La première à effectuer son relais (distance 250, 7, 1,8 km) Fût l'allemande.
Très bien positionnée en sortie d'eau (2ème), cela été bien parti. Durant le vélo, l'australienne de l'équipe d'océanie (vainqueur de la course individuelle) a fait un "festival" en vélo en roulant seule devant pour poser le vélo avec environ 30'' d'avance et en réalisant à la suite une super course à pied. L'équipière d'Emilie a fait un gros travail en vélo pour limiter l'écart avec la tête de course, a tel point qu'en course à pied, cela fût très compliqué puisqu'elle passe le relais en 7ème position à près d'une minute de la tête !
Dès lors l'équipe s'est retrouvée dans la délicate position de "poursuiteur", à courrir après le temps concédé.
Equipe 2Le 2ème relayeur (un danois, 3ème de la course individuelle) revient sur la partie vélo en compagnie de 5 autres athlètes à 40'' de la tête, écart qui diminue très légèrement sur la course à pied.
Emilie part en 3ème position dans un petit groupe à la chasse de l'équipe d'Océanie toujours leader.Emilie opère une belle remontée en vélo en compagnie de 3 autres équipes, dont l'Europe N°3 en concurrence avec une espagnole. Emilie part en tête du groupe de 4. A l'issu de la course à pied, Emilie perd du terrain sur l'espagnole ( environ 10"), et le dernier relayeur, un anglais vainqueur de la corse individuelle, part donc 2ème avec 10'' de retard.
Il va perdre un peu de terrain sur la partie natation pour démarrer le vélo avec près de 20" de retard, rien n'est joué !
Il parvient à revenir in extremis sur le hongrois à la fin du vélo et entame la partie pédestre avec 50m de retard. La course à pied va permettre à notre sauveur anglais de nous soulager de cette longue attente en franchissant la ligne détaché d'environ 100m .... Ouf !
La remise des prix se déroule sans encombre, si ce n'est Qu'Emilie ne se sent pas très bien. A la suite, elle est assailli comme d'habitude par les journalistes, photographes, mais aussi les bénévoles qui veulent des photos, autographes etc... C'est assez stressant, Emilie se sent de plus en plus mal, jusqu'à être pris par un début de malaise, tremblement, convulsions, sueurs froides, avec de grosses douleurs musculaires, elle est évacué en ambulance vers l'hôpital le plus proche. Au final, cela va mieux, nous sommes revenu au village olympique après une chevauchée fantastique en taxi pour traverser la ville (doubler par la droite, lignes blanches, feux rouges, le tout avec le klaxon !!!....). Fatiguée, mais heureuse pour cette 2 ème médaille qui clôture ce formidable périple.....

 Equipe 3Emilie la star