Samedi 31 Août 2013: 3 éme étape D2 à Cognac

3éme étape D2 à Cognac et Emilie à Londres

Le TTC participait ce week-end à la 3éme manche du circuit Division 2 en alignant une équipe fille et une équipe garçon.

Les féminines ouvrent le bal sur cette épreuve disputée en contre la montre par équipe.

Chloé DIDIER, Pauline MORIER, Soléne MOURIER et Coline MOURIER emmenées par leur capitaine StéphanIe AYME obtiennent une superbre 4éme place malgré l'absence d'Emilie Morier participant à une coupe d'Europe à Londres. Les filles confortent ainsi leur place au classement général cumulé avant la finale.

Les garçons placés 11éme à l'issue des deux premiéres étapes obtiennent une 7éme place: Théo CHARRE, Thibault SUGIER, Jocelyn MOURIER, Hector CLUTIER, dans le sillage du leader Yohan SABY, confortent leur place au général en augmentant l'écart de points avec les poursuivants et se rapprochant des équipes devant.

Bravo à tous

Prochaine et dernière étape dimanche prochain à Noeux-Les-Mines.

Les résultats: http://www.fftri.com/championnat-de-france-des-clubs-de-d2-0#/epreuve/results/9974  

A la même heure que les filles, à Eton Dorney près de Londres, Emilie MORIER s'élançait sur une coupe d'Europe. Après une excellente natation, Emilie est dans le groupe de tête en vélo ou elle sera malheureusement victime d'une chute. Dans la douleur elle veut finir cette course . Elle remonte malgré tout sur son vélo et donnera tout en course à pied pour finir à une très honorable 23éme place.

Félicitations à Emilie et surtout bon rétablissement

Des conditions climatiques optimums, un site très accueillant (navette en Mercedes, un peu compliqué pour transporter les vélos) et une équipe de France junior très motivée laissaient présager une bonne course. Le niveau était certes relevé avec la présence de nombreuses nations (Australie, Nouvelle Zélande...) car cette épreuve servait pour de nombreux pays de qualificatifs aux championnats du monde de triathlon junior.
Emilie réalise une bonne natation à la 21ème place (son point faible) et profite d’une transition avec une distance importante à parcourir pour remonter son retard (25 s) et rentrer dans le peloton de tête. Malheureusement au 3ème tour à vélo, suite à un changement de cap brutal d’une concurrente anglaise, elle ne peut éviter un cône placé au milieu de la chaussée. Elle roule par dessus son vélo. La hanche et le poignet gauches ont amorti la chute. Sans hésitation, elle remonte sur le vélo, essaye pendant 1 km de rejoindre le peloton de tête sans y parvenir. Elle décide alors d’attendre le groupe suivant. Après une course à pied dans la douleur, elle termine 23ème. Un sentiment de colère et un grand regret l’animent à l’arrivée. Les secours la prenne en charge, direction l’hôpital. Des radios s’imposent à son retour en France.”
 

img-6931.jpg

 img-70043.jpg

 

D2